La mutation du marketing est digitale

marketing one to many au marketing one to oneJ’ai discuté hier avec un chef de produit expérimenté qui me disait qu’il que son métier : le marketing tel qu’il le pratiquait depuis plusieurs années, subissait une profonde mutation (voire une révolution copernicienne) et que cette mutation était numérique.

Cela m’a fait réfléchir et …bien que le titre « la mutation du marketing est numérique » soit un peu … marketing (on ne se refait pas!), cela est vrai !

Nous sommes passés sans nous en apercevoir du marketing « one to many » au marketing « one to one ». Aujourd’hui le marketing traditionnel a laissé la place au marketing relationnel :

-D’un produit pour tous nous sommes passés à un produit pour chacun : Adidas avec mi-adidas, nike, puma l’ont intégré dans leur stratégie marketing : vous achetez la chaussure que vous avez dessiné , la votre, pas celle de votre voisin.
Non seulement, ces marques sont pile dans cette stratégie mais ce service leur permet d’avoir un coup d’avance sur la concurrence : Imaginez 10 000 personnes en train de dessiner leur produit sur le site internet de ces marques. Vous avez là une base de donnée sur les tendances qui n’a pas de prix !

-De publicitaires les marques sont devenues évangélisatrices. Elles racontent et ne démontrent pas.

-La puissance financière aide mais ce n’est pas celui qui dépense le plus qui « gagne » mais celui qui écoute et éduque…

-La marque n’est plus focalisée sur son produit mais sur le consommateur

-Le discours marketing se doit aujourd’hui d’être vrai sans quoi les « fails » deviennent des tsunami marketing (souvenez-vous de Kit et Kat et des Orangs-outangs).

Les marques qui sauront raconter leur histoire, qui accepteront de laisser le consommateur s’emparer de leurs codes pour les faire siens, ne vendront plus leurs produits mais feront adhérer leurs consommateurs, leurs consom’acteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *