Affiliation : Bilan 2011

Allez, je vous ennuie encore avec un petit bilan de l’année 2011… Promis c’est le dernier. Celui-ci concerne l’affiliation

Avec 207 millions d’euros nets investis en 2011, l’affiliation a connu une croissance de 15%. Une croissance à deux chiffres qui masque un ralentissement des différents modèles de ce levier marketing. Le point sur l’affiliation en 2011 avec le Collectif des plates-formes d’Affiliation (CPA).


1) Ralentissement du nombre de nouveaux programmes

En 2011, les annonceurs ont investi 226 millions d’euros en affiliation. Le Collectif des Plates-formes d’Affiliation (CPA) a dénombré l’année dernière 287 nouvelles opérations de communication sur ce levier portant à 6 581 le nombre de campagnes ou de programmes opérés au cours de l’année écoulée. S’il continue de progresser en 2011 de 5%,le rythme de création de nouveaux programmes et de nouvelles campagnes d’affiliation connaît un certain ralentissement après des années de croissance à deux chiffres. La croissance en 2010 s’élevait à +10%.


2)Près de 10 milliards de visites générées en 2011

Conséquence directe du ralentissement de la création de nouveaux programmes, la progression du nombre de visites sur les sites des annonceurs générées en 2011 par l’affiliation a également nettement diminué. Cette progression reste cependant soutenue (+25%) par rapport à 2010. Près de 10 milliards de visites ont ainsi été générées par les affiliés en 2011. Cette hausse repose notamment sur le développement du display à la performance et les réseaux sociaux. 166 millions d’euros nets ont été investis dans des campagnes de bannières à la performance en 2011 selon le Syndicat des régies Internet.


3) La génération de prospects garde la forme

Le recrutement de prospects reste la branche la plus dynamique de l’affiliation. L’activité de collecte de leads a crû de 36% en 2011, soit un ralentissement moins marqué par rapport à 2010 (+40%) que les autres modèles économiques (clics, visites et ventes). Le Collectif des Plates-formes d’affiliation note un certain dynamisme des secteurs de la finance et de l’automobile en 2011. L’ensemble des constructeurs automobiles utilise désormais l’affiliation pour dynamiser l’activité de ses concessionnaires en générant des essais de véhicules.


4) Coup de frein sur les programmes à la vente

L’affiliation a permis au secteur de l’e-commerce de boucler 30,4 millions de ventes en 2011, soit une croissance de 14%. Les programmes à la vente connaissent cependant un net ralentissement par rapport à 2010, année au cours de laquelle ce secteur avait progressé de 40%. L’affiliation à la vente affiche également une croissance moins forte sur l’année 2011 que l’ensemble du marché de l’e-commercepour lequel la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad) attend une croissance de 21%.


5) 19 euros de retour pour un euro investi en 2011

Les deux tiers des investissements dans l’affiliation ont été dédiés l’an dernier aux opérations rémunérées à la vente, soit 147 millions d’euros. Avec plus de 30 millions de ventes et un panier moyen estimé à 91 euros en 2011 par la Fevad, le CPA estime que l’affiliation a généré un chiffre d’affaires de près de 3 milliards d’euros, soit un retour sur investissement de 19 euros pour un euros investi. L’affiliation aurait ainsi contribué à 7% des 37,4 milliards d’euros que la Fevad anticipe pour l’ensemble de l’e-commerce en 2011. Sa contribution au marché de la vente en ligne était de 8% en 2010.

Source : journal du net, CCM Benchmark

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *