Foursquare en France : Les résultats de l’étude

Depuis l’année dernière, les réseaux et services de géolocalisation sont présentés comme un nouvel eldorado. Mirage éphémère alimenté par des marketeurs ou tendance durable ?

Avant d’intégrer la géolocalisation à sa stratégie, concentrons-nous sur l’essentiel : qui utilise les réseaux et services de géolocalisation ? Quelles sont les motivations de ces utilisateurs ?

Pour répondre à ces questions, intéressons nous aux résultats de l’etude menée en Septembre 2011 qui concerne Foursquare :

50,9% des utilisateurs ont entre 25 et 34 ans.
• Seules 24% de femmes sont inscrites sur Foursquare.
• Les utilisateurs de Foursquare sont peu présents sur les autres services de géolocalisation : seulement

18,2% sur Facebook Places, 11,9% Google Latitude et 3% pour Gowalla !
L’iPhone est le smartphone de prédilection (60,5%) pour accéder à Foursquare.
• 81,3% n’ont jamais profité d’un « Special ».
• 51,1% estiment se connecter à Foursquare de plus en plus souvent.

• Les usagers sont actifs sur le réseau géo-socialisé pour collecter des points, des badges et devenir Mayor (81,2%).
• Pour informer leurs contacts des lieux qu’ils fréquentent (71,1%).
• Pour savoir où leurs contacts se trouvent (61,3%).
• Seuls 30,2% l’utilisent pour profiter d’un « special », ces coupons mobiles activables à la suite d’un ouplusieurs check-in dans un lieu précis.
• Et à peine 16% suivent les bons plans des pages entreprises, marques et people.

On retiendra plusieurs choses marquantes. D’une part, l’écrasante domination de Foursquare sur les autres services de géolocalisation (surtout avec la dépréciation de Facebook Places). D’autre part, les motivations : jouer, informer ses contacts et « surveiller » leurs déplacements.

Dernier point, et non le moindre : le peu d’intérêt pour les specials, ces coupons mobiles activables en fonction de ses check-ins dans un lieu commercial. Près de 70% des répondants ne sont pas attirés par cette fonctionnalité. Et ils ne sont que 16% à suivre des Pages Foursquare, créées principalement par des marques.

Il faudra donc attendre encore plusieurs mois avant de cerner le réel intérêt de Foursquare dans une stratégie marketing, au-delà du coup d’éclat. Mais comme toujours, faire partie des précurseurs vous assurera certainement une bonne avance, à condition d’avoir une vision spécifique et engageante de l’intégration de ce média géo-socialisé dans votre plan de communication.

 

Source : nice to meet you, frenchweb

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *