Etude sur le comportement on-line des consommateurs français

Etude Forrester

Etude sur le comportement d'achat en ligne - Février 2011

Quelles sont les préférences des Français en matière d’achats ? En ligne ou hors ligne ? Qu’est ce qui influence l’acte d’achat chez les consommateurs ? C’est à ces questions que tente de répondre Forrester dans son étude sur le comportement des consommateurs français, anglais et allemands.

Pour la France, trois grands axes se dégagent des résultats :

Les Français aiment varier les canaux d’achat

Dans un premier temps, on constate que les Français aiment diversifier leur façon de consommer. Dans l’esprit d’un consommateur français, allemand ou anglais, il n’existe pas vraiment de différence entre l’achat en ligne et l’achat en magasin.
Avec l’apparition des smartphones, les Français combinent les deux modes, en ligne et hors ligne, pour acheter leurs produits.

Les Français sont par nature enclins au dialogue

L’étude souligne que les acheteurs français accordent de l’importance à l’avis d’autrui. Encore plus que leurs voisins allemands ou anglais, ils ont tendance à rechercher l’avis de leurs concitoyens tout au long de leur processus de décision.
Les sites de questions/réponses sont un outil précieux pour les consommateurs français. En effet, 63% d’entre eux reconnaissent l’influence de ces sites lorsqu’ils recherchent un produit ou effectuent un achat en ligne, et 40% d’entre eux leur accordent une « très grande influence » pour leur shopping sur Internet

Les Français sont avides de contenu

Les Français sont avides d’informations. Selon 73% d’entre eux, les évaluations et les critiques des produits sur internet sont en seconde position des outils les plus utiles pour effectuer une comparaison.
66% d’entre eux estiment que si « quelqu’un utilise le produit et en est satisfait alors ils le seront également ».

Ce qui est désormais clair, c’est que la manière de consommer des Français a changé. Les acheteurs ont les moyens de faire des achats plus informés, et ils les utilisent ! D’autre part, le besoin de dialogue et la recherche de support, d’expertise, apparaissent comme une tendance forte au travers du succès des sites de questions/réponses.

L’etude dans son intégralité : Etude Forrester février 2011

Etude Forrester/ Bazaarvoice

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *