Les curators, un mot barbare mais une vraie réalité

Curation

Curation

Les curators, un mot barbare mais une vraie réalité

Vous ignoriez le sens du mot “curation” ? Et bien, cette lacune sera comblée après avoir lu ce post.

Depuis quelques semaines, plusieurs observateurs des médias  sociaux en prédisent l’avènement et en font même une “opportunité à 1 milliard de dollars“.
Selon Rohit Bhargava : “un Content Curator” (ou curateur de contenu) est une personne qui continuellement cherche, trouve, groupe, organise et partage le contenu online le meilleur et le plus pertinent sur un sujet donné.”

Le problème que résout ce curator est donc le suivant : dans le Web et les medias sociaux, comment distinguer l’épiphénomène de la lame de fond, l’information importante, la tendance de la banalité, ? Comment organiser et  éditorialiser cette information ? Bref, comment donner du sens au Web social à l’heure du microblogging et de ses milliers de tweets à  seconde ?
On a d’abord cru que Twitter permettait cette curation. Tweeter un lien, c’est l’avoir trouvé et lui donner une valeur qu’il n’avait pas auparavant.

Le problème, c’est que, quand tout le monde fait la même chose, on s’y perdre…La deuxième vague de la “curation” est arrivée via les algorithmes. (wikio pour ne pas le citer).

Depuis quelques semaines, ces meêmes observateurs se demandent et prédisent l’avènement de nouvelles plateformes de curation non fondées sur des algorithmes,  mais qui permettraient aux curators de faire le travail.

Il semble qu’ils aient été entendus par plusieurs start-ups dont voici une liste non exhaustive : Pearltrees, Curated.by, Storify et donc désormais Scoop.it.p

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *